Autres sports canins

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.

Accessoires et tenues pour l'éducation, la randonnée, la chasse, la recherche, le sauvetage, les sports d'eau ...

Rares sont les occasions où il est donné au maître de pouvoir lâcher son chien en toute liberté. Codes de la vie sociale, circulation urbaine, espaces inconnus, rencontres fortuites d’animaux et sollicitations en tous genres font que l’animal se déplace essentiellement attaché. Laisse et longe s’avèrent alors les recours les plus fréquents ; toutefois, la seconde reste moins connue du grand public.

La longe pour chien : quels usages ?

Elle a en commun avec la laisse d’être un lien mettant en relation l’animal et le maître ; cependant, une caractéristique essentielle les différencie : leur longueur de champ. D’une portée comprise entre un et deux mètres, la laisse accorde peu de liberté au chien. A contrario, la longe peut couvrir une distance comprise entre deux et dix mètres, voire parfois plus. Ainsi, elle peut être une conciliation idéale entre la totale autonomie et la soumission au contrôle dans un périmètre restreint. En cela, elle est particulièrement recommandée dans des activités telles que le dressage ou le pistage, qu’il soit utilitaire ou sportif. Il existe des laisses à enrouleur très pratiques et longues qui empêche la corde de traîner par terre. Il faut préférer les longes en sangles, plutôt que les cordes...

Comment bien choisir ?

Les formats et les matières ne manquent pas dans ce domaine : ronde ou plate, en nylon, coton, cuir ou autre ? Tout dépend d’abord du gabarit du chien : les petits diamètres ou largeurs modérées conviendront parfaitement aux chiens de taille modeste, tandis que les formats supérieurs de corde de longe iront aux animaux plus développés. La capacité de traction est également à prendre en compte : si la force du canidé est faible ou si celui-ci a été dressé et se montre obéissant à un simple rappel vocal, les longes en coton ou en nylon suffiront. En revanche, lorsque le chien est imposant et indiscipliné, une longe plus large et enduite offrira une meilleure résistance et un confort supérieur pour la main du maître. Dans tous les cas, il est préférable d’utiliser un harnais type julius ou short zero dc plutôt qu’un collier car la longe laisse la liberté au chien de courir : ainsi, le rappel physique de celui-ci sera moins brutal et moins douloureux.